Pisteur secouriste

Pisteurs Secouristes de Valloire

Pisteur Secouriste

ACTUALITÉS

FORMATIONS

DEVENIR PISTEUR

L'ÉQUIPE

GALERIE PHOTOS

DEMANDE D'INFOS

SHOP

LIENS

 DEVENIR PISTEUR SECOURISTE

 DESCRIPTIF DU MÉTIER DE PISTEUR SECOURISTE

Les trois missions du pisteur secouriste sur le domaine skiable sont :
- L’entretien
- La prévention
- Les secours


Le travail commence par l’ouverture des pistes, de la mise en place des dispositifs de sécurité (filets de protection, balisage, signalisation…), de la prévention des risques (reconnaissance des pistes, vérification du damage, du déclenchement préventif d’avalanches pour sécuriser les pentes accessibles à partir d’une remontée par gravité. Pour cela, nous utilisons un P.I.D.A (Plan d’Intervention de Déclenchement des Avalanches), carte sur laquelle se trouvent toutes les zones susceptibles d’être dangereuses pour les skieurs.

 DEVENIR PISTEUR SECOURISTE

- Etre âgé de 18 ans
- Etre titulaire de l’A.F.P.S (Attestation de Formation aux Premiers Secours).
- Avoir le premiers secours en équipe niveau 2.
L’inscription à la formation de pisteur est subordonnée à la réussite d’un test de ski alpin ou nordique (il faut être titulaire de la Flèche de Vermeil).
La formation de pisteur se déroule dans tous les massifs et dure environ 1 mois : 1 jour pour le test technique, 5 jours pour le module « Milieu en Montagne », 15 jours pour le stage spécifique, alpin ou nordique.

 A SAVOIR SUR LES PISTEURS SECOURISTES

Spécialisations
La formation d’observateur nivo-météorologiste est assurée par le Centre d’Etudes de la Neige (Météo France) à St-Martin-d’Hères (Tel.04.76.63.79.00). Après avoir effectué 2 saisons comme pisteur-secouriste 1er degré, on peut devenir artificier, pour le déclenchement des avalanches, et maître-chien d’avalanches (formation assurée par l’ANENA, Association Nationale de l’Etude de la Neige et des Avalanches à Grenoble (Tel. 04.76.51.39.39).

Brevet National de Pisteur-Secouriste de 2ème degré
Les pisteurs 2ème degré ont des connaissances plus pointues en neige et avalanches, topographie et orientation. Ils s’occupent d’organisation des secours et des recherches en avalanches, maîtrisent les manipulations de cordes et les techniques de montagne, pour les secours en hors-piste de proximité. Pour accéder à la formation de pisteur 2 ème degré, il faut être titulaire du Brevet National de pisteur-secouriste 1er degré option ski alpin et du premiers secours en équipe niveau 2 à jour de recyclage, avoir exercé la profession de pisteur-secouriste 1er degré pendant au moins 2 saisons. La partie commune et la partie spécifique ski alpin sont assurées par l’ENSA (Ecole Nationale de Ski et d’Alpinisme) de Chamonix (Tel.04.50.55.30.30). La formation spécifique ski nordique est organisée conjointement par Nordique France (Tel.04.79.70.35.04) et le Centre National de Ski Nordique (CNSF) de Prémanon (Jura).

Brevet National de pisteur-secouriste de 3ème degré
La possession du 3èmè degré est recommandée pour accéder aux fonctions de responsable du service des pistes. Ces pisteurs vont très peu sur le terrain et s’occupent d’aspects administratifs, juridiques, de gestion, de réglementation et de normalisation.

Régulatrice radio
Aucun diplôme n’existe à l’heure actuelle. Sachez cependant que c’est un métier de communication et de coordination de diverses tâches, et que le travail s’effectue en étroite collaboration avec les pisteurs-secouristes. Recueil et diffusion des informations données par les pisteurs-secouristes, coordination des divers moyens d’évacuation des secours, suivi administratif des dossiers, sans parler des tâches liées aux autre corps de métiers que peut représenter un domaine skiable dans son ensemble (remontées mécaniques, damage,etc…). En 2 mots, réactivité et esprit d’initiative sont indispensables….